Que pensez des poêles à pétrole ?

Que pensez des poêles à pétrole ?

Le poêle à pétrole est connu comme étant le chauffage d’appoint le moins cher du marché. La performance est au rendez-vous, certes, mais qu’en est-il vraiment de cet appareil qui divise les avis ? Zoom sur ses avantages et ses inconvénients.

Les avantages du poêle à pétrole

À chaque type de poêle à pétrole son avantage. En effet, un dispositif à mèche, que ce soit à simple ou double combustion est toujours facile d’utilisation. Fonctionnant avec une pile LR 20, la mise en marche est rapide pour que vous puissiez profiter rapidement de la chaleur.

Comme il ne nécessite aucun branchement sur secteur pour fonctionner, il est quasiment autonome et se déplace très facilement. Ils sont peu chers à l’achat. Comptez entre 50 et 150 euros pour un dispositif à mèche. C’est pourtant les modèles électroniques qui sont les plus appréciés.

Avec un design moderne et des fonctionnalités en plus, ils ont tout pour plaire. Ces modèles disposent d’un système de ventilation intégré qui permet une meilleure diffusion de la chaleur. Pour vous faciliter la vie, certains modèles disposent d’un système de programmation qui peut s’étaler sur une semaine.

Pour faire le bon choix, analysez bien votre comparatif de poêles à pétrole ! Quel que soit le modèle choisi, ces chauffages fonctionnent grâce au pétrole, une énergie moins chère que l’électricité.

Les inconvénients du poêle à pétrole

Si les avantages font miroiter, les bémols ne sont pas moindres. Malgré un démarrage rapide, les poêles à pétrole à simple ou à double combustion dégagent une odeur de pétrole qui peut nuire à la santé, notamment celle des plus petits. Qui plus est, avec la simple combustion, le pétrole ne brûle pas entièrement.

Les risques d’empoisonnement au monoxyde de carbone n’en sont qu’augmentés. Ce problème est toutefois réglé grâce à la double combustion. Ces appareils dégagent beaucoup d’humidité lorsqu’ils sont en marche. Ces appareils dégagent une fumée noire qui vient noircir vos murs si vous les mettez à proximité.

Autre point noir : la chaleur. Si on aime les appareils qui font bien leur travail, les modèles qui ne disposent pas d’un thermostat procurent une chaleur étouffante et peu agréable. Les parois sont extrêmement chaudes en mode marche. Les risques de brûlures graves sont donc quasi permanents.

Guide d’achat et d’utilisation du poêle à pétrole

Les poêles à pétrole sont certes sans danger, mais utilisés avec précaution, ils sont vos alliés en mi-saison ou pendant les périodes de grand froid. Que vous choisissiez un dispositif à mèche ou un poêle à pétrole électronique, les odeurs de gaz à l’allumage et à l’extinction subsisteront.

Pour éviter toute intoxication, pensez à toujours bien aérer votre maison, de jour comme de nuit. Comme la production de fumée nocive est importante, utiliser un détecteur de monoxyde de carbone s’avère être obligatoire.

En guide de solution des problèmes de parois brulantes, certains modèles sont dotés d’une option parois froides. Quoi qu’il en soit, mettez l’appareil dans un endroit où il est hors d’atteinte. Pensez à toujours bien entretenir votre appareil pour débarrasser les saletés qui se sont accumulées. Passez un petit coup de chiffon humidifié sur la grille d’aération où la poussière s’est déposée.

En résumé, mieux vaut éviter d’utiliser ce type de chauffage d’appoint si vous avez des enfants de bas âge. Ses conséquences sur la santé et sur la sécurité de vos bambins peuvent être importantes. Si vous souhaitez trouver des réponses à vos interrogations, pensez à consulter la FAQ du site officiel de la marque de votre appareil !

Dans tous les cas, évitez de les utiliser dans les zones stratégiques de la maison (cuisine, salon, chambre) dans lesquelles vous passez énormément de temps. Les poêles à pétrole, notamment les modèles à simple combustion, conviennent mieux aux endroits les plus éloignés du cœur de la maison, en l’occurrence le garage ou les abris de jardin.